Après avoir complété l'enquête (Je me teste) pour vous ou votre enfant, vous recevrez une évaluation immédiate vous permettant de situer vos émotions par rapport à celles exprimées par des enfants ou des adultes du même âge.

Quelque soit le résultat du test, vous pourrez alors accéder à nos ressources adaptées grâce à un mot de passe personnalisé.

Le programme que nous proposons peut permettre de découvrir des techniques qui aident parents, enfants et jeunes adultes à faire diminuer ces émotions désagréables, et à s’apaiser. Ce programme ne remplace pas un suivi psychologique spécialisé, mais s’appuie sur des techniques reconnues comme pouvant améliorer les manifestations de stress lorsqu’elles sont suivies régulièrement.

Chaque module est composé de pages d'information, d'un parcours permettant de comprendre et de gérer ses émotions et d'audios pour réaliser ses propres séances de relaxation et/ou de méditation. Vous aurez accès à ses ressources aussi longtemps que vous le souhaitez - n'hésitez donc pas à les découvrir et à y revenir !

Les différents programmes :

JEUNES ADULTES

Méditer comme un moine bouddhiste ? Et pourquoi pas !

 

Quand on est anxieux, on éprouve des difficultés à vivre dans le présent, tant on vit constamment dans la crainte du futur et de ce qui peut arriver.

Quand on est déprimé, c’est le passé qui nous hante.

Dans les deux cas, la pleine conscience nous apprend à considérer nos pensées comme des évènements qui ne font que passer, à la façon de l’ombre d’un oiseau sur la mer, ou d’une vague qui va arriver et ensuite disparaitre.

 

La pleine conscience est une pratique issue de la méditation qui consiste à diriger son attention vers l’expérience présente, sans la juger et sans essayer de la modifier.

L’objectif est d’être, ici et maintenant. Ce principe très simple est à la fois très compliqué, tant notre attention est sans arrêt sollicitée par nos pensées, qu’il s’agisse de souvenirs, d’envie, de questions, etc.

 

Nous vous proposons ici deux exercices de pleine conscience à destination des débutants. Le premier est un espace de respiration. Il s’agit de concentrer son attention sur sa respiration, sans la juger ni essayer de la modifier. En observant sa respiration, on réalise qu’il est difficile de ne pas se laisser distraire par la mécanique de nos pensées. C’est le premier pas de la pleine conscience.

étoile-hygiène-de-vie.png

Le deuxième exercice est un balayage corporel. Il s’agit d’un tour d’horizon de votre corps, une visite dans les différents endroits où les émotions ont l’habitude de se loger, pas pour les modifier mais juste pour les observer, en prendre conscience.

 

Ces deux exercices vous sont offerts par Audrey Uyttersprot, psychologue, psychothérapeute et instructrice certifiée en Pleine Conscience (http://www.audreyuyttersprot.be).

 

Si ces exercices vous font du bien, nous vous recommandons les ouvrages ci-dessous. Vous pouvez également chercher un thérapeute certifié près de chez vous. De nombreux groupes sont organisés, au plus grand bénéfice des participants.  

Pour aller plus loin :

  • ANDRE, C. (2011) Méditer, jour après jour. 25 leçons pour vivre en pleine conscience. Paris : L’Iconoclaste, 304 p.

  • RAYNAL S & Guillerey, A (2017). Je découvre la médiation – Pour enfants dès 5 ans, Edition Nathan 28 pages

  • RICARD, M. (2011). L'art de la Méditation. NiL.

  • STAHL, B., Meleo-Meyer, F., & Koerbel, L. (2016). Manuel de méditation pour petits et grands anxieux. De Boeck Superieur.

  • SNEL, Eline (2012) Calme et attentif comme une grenouille. La méditation pour les enfants avec leurs parents. Préface de Christophe André. Trad. de J. Van Rillaer. Paris : Les Arènes, 150 p.

  • SNEL, Eline (2015) Respirez : la méditation pour les parents et leurs ados. Préface de Christophe André. Trad. de J. Van Rillaer. Paris : Les Arènes, 150 pages.

 

Références scientifiques :

 

  • BONDOLFI, Guido. Les approches utilisant des exercices de méditation de type «mindfulness» ont-elles un rôle à jouer?. , 2004, vol. 29, no 1, p. 137-145, https://doi.org/10.7202/008827ar

  • BERGHMANS, C., TARQUINIO, C., MARINA, K.,  La méditation comme outil psychothérapeutique complémentaire: une revue de question. , 2009, vol. 19, no 4, p. 120-135.

Relaxe !! Mais c’est quoi, exactement, la relaxation ?

 

Quand on est stressé, on le sent dans son corps. Les muscles sont tendus et douloureux, on peut avoir mal à la tête, au cou, au dos, … On peut aussi avoir du mal à dormir et la fatigue augmente encore les tensions dans le corps.

La relaxation permet de détendre son corps. Et elle aide à apaiser les émotions…

 

meditation-ados.png

Nous vous proposons des exercices inspirés de la méthode de Edmund Jacobson. Dès 1928, ce psychiatre américain a proposé une méthode de relaxation basée sur le relâchement musculaire. Jacobson avait effectivement observé que ses patients anxieux se plaignaient de contractions musculaires importantes, et il pensait qu’il était possible de réduire l’anxiété en détendant la musculature des patients. Depuis ses travaux, de nombreuses études ont confirmé qu’il existe effectivement une relation étroite et nos émotions et nos sensations corporelles. Par conséquent, de nombreux thérapeutes proposent les exercices de relaxation progressive de Jacobson pour induire une détente musculaire et, secondairement, un apaisement émotionnel.

Notre exercice de relaxation progressive vous est proposé par Audrey Uyttersprot, psychologue et psychothérapeute (http://www.audreyuyttersprot.be).

 

Il est important de rappeler que cette méthode est un entrainement et que, pour être efficace, il vous faudra pratiquer régulièrement les exercices proposés. En outre, elle ne suffit pas en cas de troubles anxieux plus sérieux ou plus profonds, qui nécessitent l’intervention d’un professionnel.

 

À vous de tester si vous préférez les exercices de relaxation ou de méditation. Cependant, selon Chaloult , la relaxation progressive de Jacobson convient à des niveaux d’anxiété plus importants que la méditation.

Pour aller plus loin :

 

  • BRUNO, I. Le yoga facile pour les enfants. Hachette Pratique, 2017.

  • CHOQUE, J. Concentration et relaxation pour les enfants. Albin Michel, 2016.

  • MARTEL, S., Tapin, H. Mon premier livre de yoga. Éditions Enfants Québec, 2013.

 

Références scientifiques :

 

  • Chaloult, L. (2016). La relaxation progressive et différentielle de Jacobson. Accès https://tccmontreal. files. wordpress. com/2016/03/la-relaxation-progressive-dejacobson. pdf.

  • Van Rillaer, J. (1997) L'apprentissage de la relaxation en thérapie cognitivo-comportementale. Revue Francophone de Clinique Comportementale et Cognitive, 1997, vol. 2(1) : 20-23.

bouee.png

Besoin de contacter un professionnel ?

cookies_2.png
UMONS-rouge-quadri-(avec-texte).png
healthUK_FULL_RVB.png
LOGO_MUMONS_NOIR.png